Des pommes de terre sans effort



En culture traditionnelle, on plante des pommes de terre, puis on élève à force d’outils – et de dos en compote – des buttes de terre autour des pieds pour que se développent les tubercules. Et si vous preniez exemple sur la nature pour limiter vos efforts ? Charles Peyrouty, gérant de l’association La Sève, cultive ses tubercules selon le principe de la pomme de terre sous couches, une méthode inspirée de l’écosystème forestier.

source

About the author

Leave a Reply

%d bloggers like this: